Blogpost.Spyke

Vous avez hâte de découvrir les livres blancs de 1,5 Meter Sessions ?

Pourquoi le content marketing est un marathon : l’histoire de Magazine Media

La règle de base du content marketing consiste à travailler sur le long terme. C’est ce que fait Magazine Media, qui en récolte les fruits. Découvrez vite son histoire.

L’aventure de Magazine Media commence en 2014, lorsque l’Association des éditeurs de magazines se rend compte de la nécessité de mettre en place une initiative marketing commune pour le média magazine.

Le résultat a pour nom Magazine Media et se décline en plusieurs volets, dont le site Web magazinemedia.be constitue l’axe central. Ce site d’information fait le tour de l’actualité du média.

Son objectif : démontrer le dynamisme du secteur et de tordre le cou aux préjugés persistants sur le marché. Eh bien si, les magazines continuent à être lus et appréciés, ont parfaitement négocié le passage au digital, offrent des possibilités créatives aux annonceurs et se renouvellent constamment ! La cible primaire de magazinemedia.be est triple : les annonceurs, les agences médias et les publicitaires. Sa cible secondaire est constituée par ses propres professionnels : Magazine Media fournit aux régies d’éditeurs des argumentaires et d’autres documents utiles pour les visites de clients.

Innovation avec un fil rouge cohérent

En tant que site d’information, magazinemedia.be renouvelle fréquemment ses contenus : au moins deux à trois articles sont publiés chaque semaine depuis son lancement. Le site suit une ligne claire et cohérente, tout en offrant régulièrement de nouvelles rubriques qui garantissent son dynamisme. Des portraits de personnes occupant les emplois les plus divers dans le secteur montrent que la réalisation d’un magazine est une entreprise humaine complexe ; des entretiens avec des annonceurs révèlent les avantages, mais aussi les limites du média ; et des chroniques donnent des avis tranchés. Enfin, des études et des exemples inspirants de l’étranger permettent d’examiner le média dans une perspective plus large.

Le site web est optimisé pour le référencement et fait l’objet d’une promotion supplémentaire par le biais des réseaux sociaux et d’une newsletter, un outil important de développement du trafic. C’est précisément la raison pour laquelle il est publié non pas une, mais deux fois par mois depuis 2019.

Partie d’un ensemble plus vaste

Bien entendu, le site web n’est pas une fin en soi (l’objectif est d’obtenir au moins la stagnation des dépenses médiatiques dans un contexte de déclin). En plus de cette initiative en matière de contenus, WE MEDIA s’adresse aussi directement à ses cibles par le biais de présentations, de campagnes et de visites, pendant un temps avec des packages commerciaux (les Big Wraps) et avec un kiosque à magazines lors d’événements importants du secteur, comme le BAM Marketing Congress et le UBA Trends Day. Nous ne pouvons pas non plus oublier de mentionner l’événement MAGnify. Poursuivant exactement la même mission que le site Web, il a lieu chaque année en octobre.

Des brochures et des magazines sont également régulièrement imprimés. Histoire d’exploiter l’atout tactile du média…

Le trafic a plus que triplé

La cohérence de l’approche a rapidement porté ses premiers fruits, mais après plus de sept ans, la tendance est claire. Même dans un segment de niche, il est possible de se constituer une audience fidèle et croissante.

Par exemple, le nombre de sessions annuelles est rapidement passé d’un peu moins de 10.000 (2014) à plus de 18.000 (en 2017). Ce n’est toutefois qu’ensuite que l’accélération de la croissance s’est produite. En 2018, il est passé à plus de 29.000 sessions, pour atteindre quelque 35.000 sessions en 2020. Le nombre de pages vues est passé de plus de 30.000 à 50.000 au cours de ces sept années. Répétons-le : Magazine Media est actif dans un segment limité. Des chiffres exceptionnels, donc ! De plus, ces chiffres sont uniquement le fruit d’une croissance organique. Les paid media ont délibérément été laissés de côté.

It takes time

Au fil des ans, de plus en plus de personnes ont appris à connaître la plateforme et ont modifié leur perception du média. Et ils restent fidèles : le fait que la newsletter soit passée d’une fréquence mensuelle à une fréquence bimensuelle n’a pas modifié le taux d’ouverture. Ce chiffre est stable, autour de 15 %, depuis des années.

Magazine Media est la preuve vivante que la croissance de l’audience ne se fait pas du jour au lendemain. Le content marketing prend du temps, mais l’effet boule de neige (par le nombre croissant de personnes qui vous connaissent et de contenus trouvés via Google) ne manque pas de se produire. Bref, la persévérance est le maître mot…